cara-delevingne-013

Plutôt que de se maquiller les sourcils chaque matin avec un rendu plus ou moins convaincant , pourquoi ne pas utiliser cette technique de maquillage semi-permanent au résultat longue durée et naturel ?

Le pitch : Entre «micro» (très fin) et «blade» (lame, en anglais), le nom est facile à comprendre. Il s'agit d'une technique de pigmentation qui donne des traits très fins, reproduisant à l'identique l'implantation des vrais poils. Le micoblading permet donc de dessiner des traits d'une extrême finesse. Au final, elle donne un résultat très naturel à une reconstruction des sourcils.

sourcils-impecc-photoshope

Issu d’une gestuelle asiatique ancestrale, le microblading, est un maquillage semi-permanent qui permet de restructurer un sourcil de manière hyper naturelle. Le Microblading est une technique de pigmentation manuelle des sourcils qui permet de dessiner un poil aussi fin qu'un cheveu pour un rendu hyper naturel.

On redessine le sourcil et comble les trous en traçant un trait ultra fin qui imite le poil à la perfection.  Effet naturel garanti dès la fin de la prestation qui dure une heure environ ! Après avoir au préalable dessiné le sourcil, la technicienne pigmente à l’aide d’aiguilles les couches supérieures de l’épiderme.

Cette technique se pratique en réalisant de mini griffes sur la peau en imitant le dessin des poils naturels. Le microblading sourcils se pratique avec une lame qui pénètre la peau de façon superficielle.

021116-microblading-lead

Avant toute chose on examine de près les sourcils de la demoiselle et ensuite on procède à l’analyse de la couleur des sourcils pour définir quelle couleur de pigment sera utilisé. Le matériel et la zone de peau sont désinfectés.

Et pour les plus douillettes pas de soucis … L’effraction cutanée est tellement minime que les douleurs sont beaucoup moins prononcées qu’avec un maquillage permanent des sourcils

Lily-Collins

Après la première séance, une séance de retouche est nécessaire environ trois semaines après pour fixer le travail de pigmentation et lui assurer une longue durée d’environ un an et demi.

Contrairement au maquillage permanent le microblading est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur. On pigmente les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’aiguilles. Le résultat est durable et surtout indécelable.

Le seul hic c’est que c’est encore assez couteux … il faut compter 500 euros retouche comprise  ….

sans-titre